vendredi 17 mars 2017

Dopaminomane (Triangle de Choranche - Presles)


Retour au Triangle de Choranche puisque tout est sec ... y compris moi au sortir de la voie en question ...  Parlons-en de la voie d'ailleurs. Dopaminomane est la petite dernière du serial-spiteur local qui se balade (...) entre la deuxième partie de Deux Âges et les Trois Chevaux, coupant au passage et empruntant même un bout de Décadence, ainsi "revue" (dans son équipement -des goujons à la place des pitons et des spits de 8- mais aussi au niveau de l'itinéraire pour permettre du beau libre) avec l'aimable autorisation de son ouvreur ... 

5 longueurs donc qui viennent compléter un accès par LA partie basse de Deux Âges (histoire d'être bien chaud ...) et qui propose une ambiance vraiment géniale, un rocher superbe et une escalade splendide, variée et globalement - vu le dévers, on s'en doute- bien athlétique. Enfin pas que. Et oui, c'est la magie des dièdres déversants : ça masse certes mais aussi le cerveau !

Question gaz, j'ai eu le sentiment que c'était plus prenant encore que dans Trois Chevaux ...

Seule ombre au tableau : quelques renforts, de petits bricolages et deux prises rapportées dans L3 ... Bon, on pardonnera ou pas à l'équipeur ce choix mais reste que l'essentiel de la longueur se joue quand même sur des prises bien naturelles, que l'escalade ne laisse pas indifférent et que l'ambiance y est incroyable... L1 tourne autour de 6b+ bien gazeux et physique. Les 4 autres explorent toute la gamme de difficulté qu'offre le septième degré... comprenez que les extrêmes n'ont pas été oubliés...

Bref, encore des longueurs de caillou et un gaz d'anthologie à deux pas de la maison et au beau milieu d'une paroi incroyablement délaissée jusque là par l'escalade libre !!!








jeudi 16 mars 2017

Grande Moucherolle - Couloir du Gazex par la Fenêtre du Vercors

Vue sur le haut de la station de Villard à travers la Fenêtre du Vercors ...
Une belle petite boucle panoramique alpinistico-skiante ... au milieu de la station de Villard ! On a beau voir (et entendre) les skieurs dévaler les pistes 300m en contre-bas de part et d'autre, sur cette esthétique arête (et son insolite Fenêtre du Vercors), on se sent quand même bel et bien en montagne. La vue splendide à 360°, les pentes de neige suspendues sur les flancs de l'arête, ponctuée de petits ressauts qui exigent d'être concentré ... et ce bien visible et attirant petit couloir du gazex qui vient parfaire le tout. Une superbe matinée !

Par contre, j'avais pas le choix question timing et je me suis donc cogné ça pas décaillé du tout à 11h30 ... La même en descendant le couloir vers 13h ou 14h aurait été beaucoup plus ludique !!! A bon entendeur ... 



Vue sur l'objectif de la matinée...

La Fenêtre et le Couloir à droite.



C'est pas fini... Après avoir traversé l'arche de la "Fenêtre du Vercors", reste encore 250m de dénivelé sur cette arête pour atteindre le sommet de la Grande Moucherolle ...

Le Gerbier et ses célèbres arêtes ... et sa majesté le Mont Blanc derrière ...

Ca donne un aperçu de ce qui reste faisable sur la barrière est ...

Soeur Agathe, en fond les Ecrins.

Difficile de se lasser de cette vue ...

Entrée du couloir du gazex sur l'arête NO de la Grande Moucherolle.

mercredi 8 mars 2017

Demain, dès l'aube ...


 Belle chute de neige sur le Vercors ... Bien soufflée aussi sur les crêtes par vent de NO et N... Par contre en forêt et dans les petites combes c'est carrément bien chouette !!! Et même si c'est déjà le redoux, devrait y avoir de quoi s'amuser encore un mois en grattant bien...











mercredi 1 mars 2017

Couloir des Sultanes - Dôme de l'Oeille


Jolie vadrouille depuis Villard (Les Clots) à la découverte de ce qu'il resterait à skier dans le quartier. Il manque de neige c'est sûr mais cette visite panoramique m'a franchement réjoui. L'esthétisme de la Barrière Est y est sans doute pour quelque chose. Et le contraste éclatant entre les ambiances des deux versants qu'offrent ces approches imposées par l'Ouest (localisation de la chaumière oblige), certes un peu longuettes voire parfois carrément fastidieuses ne me déplait pas ... Ca me donnerait même des idées !

Neige de printemps quasi partout. Regel correct et même bon au dessus de 1600m. Couloir O du Gerbier pas skiable au niveau de sa sortie entre les deux tours, la faute au manque de neige. Couloir des Sultanes un peu sec, herbeux sur les 20m sous la corniche, le reste encore suffisamment rempli. Moquette bien revenue en rive gauche mais neige dure en rive droite. Dôme de l'Oeille versant en moquette rase à 9h30. Et de quoi jouer encore dans le Vallon du rocher des Jaux. Chaussage-déchaussage à 1340m au fond du Vallon de la Fauge.











Novembre, Déctobre, Janviars, Févril, ...


On poursuit cet "hiver" étonnant avec une petite balade familiale en sweat-baskets en fin d'après-midi au dessus de la Conversaria et dans les prés de Machiret... J'en profite pour zieuter les pentes au dessus à l'affût de quelques combes et petits couloirs en neige de printemps encore skiables de ce côté là  ... C'est encore jouable mais avec du portage bien sûr (chaussage-déchaussage au mieux vers 1300m plein N)... et des skis caillou de préférence !





Ray Pic


Petit tour en Ardèche avec au programme une bande de 12-14 ans à la découverte de la montagne ... randonnée orientation, raquettes à neige et escalade au programme avec en point d'orgue l'ascension "alpinistique" du Truc de l'Areilladou au petit matin pour jouir du lever de soleil sur les Alpes ...

Diplopie (Presles)

Photo absolument pas représentative ni de la difficulté ni de la beauté de l'itinéraire mais qui montre bien dans le regard du grimpeur qu'il a fallu s'employer ... 
Ca faisait un moment qu'on louchait sur Diplopie (ah ah ah)...

 Conditions météo idéales mais des résurgences tenaces : c'était le moment parfait pour aller y faire un tour. Moment parfait si ce n'est quelques douleurs aux épaules avec lesquelles il fallut composer tandis que la difficulté ne laissait pas vraiment marge ...

Bilan des courses : une très belle voie, très soutenue et bien homogène dans le 7a à 7c, avec un niveau obligatoire (6c/7a je pense) et un style façon composition d'exigences en dalles-murs raides et fissures qui ne laissent pas vraiment de répit ni pour le corps ni pour l'esprit.

Les cotations du topo édition 2016 ne sont pas complaisantes; chaque longueur se mérite. Cela dit, un petit coup d'oeil à la version de 2000 permet de relativiser ...

Enfin, surtout ne vous arrêtez pas aux remarques du topo qui arbore à plusieurs reprises des mentions "pas de bloc". Il n'en est rien excepté la dernière longueur qui effectivement propose un passage lunaire !!!  Les autres longueurs affublées dans le topo de ce qui de prime abord pourrait être rédhibitoire et ainsi finir de convaincre les hésitants de ne pas venir se frotter à la belle, n'ont rien de vraiment bloc. C'est juste DUR. Et même plutôt rési dans le dur ... :)

Seule ombre au tableau, la rampe herbeuse qui suit un moment l'itinéraire et les vires-jardins de la partie haute qui surprennent un peu une fois arrivé au relais après un combat de 25m dans du gris Verdon impeccable et duquel on s'attend à sortir avec entre les pieds des lignes de fuite spectaculaires autrement plus "valorisantes" que l'horizon bouché par quelques grossières touffes bien plus Ben Nevis que L'ange en décomposition ...

Enfin, c'est un détail. Diplopie est une très belle voie exigeante !


Topo de la version de 2000 d'Escalade à Presles : autant dire que y'a de quoi être surpris avec cette édition là  !!! Mention spéciale à l'avant dernière longueur, cotée ici 6b/c, et désormais 7a+ dans l'édition la plus récente ce qui n'est déjà pas volé !

mardi 14 février 2017

Tricotage et salade de neiges en Vercors



Skiabilité très moyenne globalement même s'il reste de jolis passages. Tous les types de neigesrencontrés ou presque : du plus agréable au plus pénible ... Mais une belle sortie avec une visite méticuleuse du quartier dans la perspective d'en profiter au maximum par de meilleurs conditions ...